03 novembre 2005

Mieux vaut tard que jamais...

L'aide humanitaire arrive lentement et péniblement. Certains se disent que mieux vaut tard que jamais; d'autres qu'on ne peut compter que sur soi-même. Malgré l'immense douleur face à la perte de ses proches, malgré la destruction des maisons, des greniers à grain, des magasins, des écoles, des hôpitaux, des bibliothèques... Malgré les secousses qui continuent, malgré l'isolement et le sentiment d'impuissance et de vulnérabilité... L'espoir demeure


Date du Cliché: 24 avril 2004
Lieu: Inde, Cachemire, Gulmarg 2650m
Matériel: Canon EOS 3000 - 300 mm - Fuji NPH VC400

Aucun commentaire: